Technique de vélo pour le triathlon

English (United Kingdom) French (Fr)
Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 67
MauvaisTrès bien 

Technique de vélo pour le triathlon

Introduction:

Règles importantes de physique qui déterminent les performances à vélo:

  • Le déplacement d'un triathlète sur son vélo est influencé par les forces suivantes: l'adhérence du sol, La résistance de l'air, les frottements mécaniques et la force de pédalage.
  • L'adhérence du sol permet de ne pas patiner sur place lorsque l'on essaie d'avancer et de ne pas tomber dans les virages.
  • Toutes les autres forces s'annulent les unes les autres. En effet, la force de pédalage est annulée par la résistance de l'air et par les frottements mécaniques.
  • La résistance de l'air dépend de l'aérodynamisme du triathlète et augmente exponentiellement avec sa vitesse.
  • Les frottements mécaniques dépendent du matériel (qualité, propreté, graissage), ainsi que de la façon de pédaler. En effet, seul l'effort produit perpendiculairement aux manivelles est utilisé pour avancer. Le reste est amorti par le vélo.
  • La force de pédalage est limitée par la condition physique du triathlète.
  • L'aérodynamisme du triathlète dépend de ses prédispositions morphologiques et de son matériel, mais surtout de sa position sur son vélo.

Importance de la technique:

  • Améliorer sa technique permet de gagner du temps sans effort supplémentaire.
  • Il faut généralement passer beaucoup plus de temps pour améliorer sa condition physique que pour améliorer sa technique.
  • Une bonne technique cycliste permet d'éviter des chutes.

Technique de base à vélo:

Le pédalage:

  • Le pédalage doit toujours être "rond" que vous soyez assis ou en danseuse. C'est-à-dire que l'effort est toujours perpendiculaire aux manivelles.
  • La vitesse de pédalage dépend de votre tempérament, de vos prédispositions naturelles et du dénivellé. Toutefois, je vous conseille d'opter pour un pédalage rapide, cela vous permettra d'économiser des forces pour la course à pied.
  • Adaptez le braquet de votre vélo à la vitesse de pédalage qui vous convient le mieux et pas le contraire.

Position au plat:

  • La position du dos doit être parralelle à la route, le dos assez droit.
  • Les épaules et les coudes sont sérrés. Ceci grâce au gidon de triathlète.
  • La tête est légèrement redressée afin de voir où vous allez.
  • Les genoux sont sérés et frôlent le cadre du vélo pendant le pédalage.

Position en montée:

  • Etant donné la vitesse moins élevée, l'aérodynamisme a moins d'importance. Privilégiez donc une position le plus confortable possible.
  • Ecartez légerement les bras afin d'augmenter votre capacité réspiratoire.
  • Si le dénivelé de la route est très élevé ou si vous voulez relancer, mettez vous en danseuse (n'oubliez pas de pédaler rond).

Technique en descente:

  • Priorité à l'aérodynamisme à cause de la vitesse élevée.
  • Dans les virages, le vélo doit pencher du côté où vous tournez.
  • Le freinage doit se faire avant le début du virage, afin d'éviter que les roues ne dérapent.
  • Asseyez-vous le plus en arrière possible sur la selle de votre vélo.
  • La technique en descente s'améliore principalement grâce à la pratique.
  • Restez prudent! Afin d'éviter les chutes.

La respiration:

  • L'inspiration et l'expiration doivent être maximales.

Conclusion:

  • N' oubliez jamais de pédaler le plus rond possible.
 

Le site Mission Triathlon est la disposition de tous les triathlètes souhaitant optimiser leur préparation au triathlon. Vous y trouverez des conseils comme la technique de natation pour le triathlon, la technique de vélo pour le triathlon, technique de course à pied pour le triathlon, l'alimentation pour le triathlon ou la musculation pour le triathlon. Vous pouvez aussi utiliser gratuitement le carnet d'entraînement online ou demander un devis pour un programme d'entraînement de triathlon personnalisé.